Mobile version

Comprendre et prédire El Niño

Depuis les années 1990, un système d'observation in situ a été mis en place dans le Pacifique et de nouveaux satellites performants scrutent en permanence l'ensemble des océans. El Niño 1997-1998 fut le premier événement suivi de très près. La mission Topex /Poséidon a montré que l'altimétrie précise par satellite permet de reconnaître les caractères généraux d'un tel phénomène plusieurs mois à l'avance.

Les réseaux d'observation ont offert la possibilité de tester et d'affiner les connaissances scientifiques et les modèles numériques du climat, représentation mathématique des mouvements de l'océan et de l'atmosphère. Pour la première fois, les climatologues ont fourni des prévisions saisonnières sur le plan mondial. Si on ne peut éviter les caprices climatiques d'El Niño , les recherches sur sa prévision et sur ses impacts doivent permettre de le prédire et de réduire ses effets néfastes.

Mettre en place un système d'alerte est nécessaire à la gestion des risques naturels, qu'il s'agisse de :

  • sensibiliser et informer,
  • protéger les populations contre les inondations et les maladies,
  • gérer les forêts, les ressources en eau ou autre énergie, l'agriculture (par exemple en développant de nouvelles variétés céréalières résistantes),
  • ou de protéger l'environnement et aider l'aquaculture, les pêcheries et la pêche hauturière (par exemple en surveillant les ressources halieutiques).

 

Le réseau d'observation in-situ (1) comprend des bouées météo-océaniques ancrées au fond de l'océan (fournissant les conditions atmosphériques en surface et les conditions océaniques en-dessous de la surface), des bouées dérivantes (mesurant la température et le courant) et des marégraphes côtiers. Pour compléter le réseau, certains navires de commerce sont équipés de matériel scientifique et échantillonnent les profils verticaux de température au cours de leurs voyages. La plupart des données sont transmises en continu et en temps quasi-réel par le système Argos.
Pour avoir une vue globale du Pacifique, les océanographes utilisent les données altimétriques du satellite Topex /Poséidon (2), mesures précises et fiables des variations de la surface des océans, des courants marins, et des changements du contenu de chaleur dans l'océan.
L'utilisation de l'ensemble des observations permet d'ajuster en temps réel les conditions initiales et de contraindre les modèles de prévision à rester proche des observations (3).

 

=

Vidéo produite par le CNES. Mira Productions executive, Octobre 2016

El Niño se produit périodiquement. Les satellites Topex -Poséïdon puis Jason ont pu observer et permettre d’étudier le phénomène de 1997, ceux, de plus faible amplitude, de 2002, 2007, puis, enfin, celui de 2017 d’une intensité comparable à celui de 1997.

Les effets sur le climat de la planète ont été nombreux, sans toutefois pouvoir assurer qu’ils étaient liés à El Niño , d’une conséquence du changement climatique ou bien des deux à la fois. La partie centrale et orientale de l’Océan Pacifique est devenue chaude et humide. Des pluies se sont abattues sur les côtes américaines en entrainant des inondations. Mais l’effet a été moindre qu’en 1997 car l’amplitude du phénomène a été plus faible près des côtes. La région occidentale est devenue sèche. En Indonésie et Papouasie Nouvelle- Guinée, cette sècheresse a intensifié des feux de forêts sans atteindre le record de 1997 avec 2 millions d’hectares partis en fumée.

Le recul manque encore pour analyser toutes les conséquences climatiques du phénomène et tenter de les prévoir. Le changement climatique interagit-il avec El Niño et dans quelle mesure ? Avec le réchauffement de la planète, les épisodes El Niño vont–ils se multiplier, s’intensifier ou se faire plus rares ?

Dans cette longue quête pour observer, comprendre et prévoir El Niño et ses interactions avec le climat, l’océanographie opérationnelle et les satellites d’altimétrie sont indispensables.

Plus d'information :

EnglishFrançaisEspañol
Flux RssContactPlan du sitePartenairesFAQGlossaireLexiqueMobile
You must enable cookies in your browser preferences to save the modifications
You are using an older version of Internet Explorer, please update to take full advantage of Aviso + features

Customize the home page

View all widgets
Reduce display
Public profile
User profile

Select/Deselect widgets

Discover AVISO+

Customizable home, reading tools, products search guide, etc.. Discover step by step the features of the new site AVISO+.

Customizable homepage

The new home page is composed of blocks called "widgets".

Rearrange the blocks with a "Click & Drop".

Hide a widget with the cross at the top right. Reset or add a widget with the "wrench" icon. The "User" and "Public" profiles offer a predefined organization.

All the modifications are automatically saved as cookies on your machine so as to enable you to have your own specific AVISO+.

Reading tools

Ease your reading by choosing the page background colour (black/white) and/or by modifying the font size.

Browsing menu and breadcrum trail

To ease your browsing through AVISO+, you can use at any time the main banner items with the interactive submenus or use the browsing menu on the left side of the screen (it is open by default). For more readiness of the page contents, you can fold and unfold the browsing menu by clicking on the tab. At any time you can know where you are thanks to the browsing menu or the breadcrum at the top of the page.

Products search guide

The first submenu of the "Data" banner item leads you to a new search form enabling you to find quickier the product that suits your needs. The list of results is updated according to your selection criteria.

AVISO+ Multimedia

The first submenu of the "Multimedia" banner item leads you to AVISO+ collections of images and videos linked to altimetry and its applications. Have a nice visit!