Version mobile

Les sources de l'élévation

Les variations du niveau moyen global, comme celles, plus locales, des lacs et mers fermées sont, pour la plupart, liées aux fluctuations du climat. Une tendance générale à l'augmentation se dégage ainsi, en liaison avec le réchauffement climatique de la Terre. Les raisons de l'élévation du niveau moyen sont de mieux en mieux connues.

Effet stérique, Variations de température et de salinité

Les changements de température de l'eau ont une influence sur les variations du niveau des mers. L'eau se dilate en chauffant, ce qui provoque une augmentation de son volume, et donc une élévation du niveau. On observe toutefois un retard de 2 mois entre ces 2 variables, correspondant au laps de temps nécessaire à la température pour se diffuser depuis la surface jusque dans les profondeurs de l'océan. Les océans peuvent ainsi réagir en quelques années à un réchauffement climatique.

Entre 1993 et 2003, les mesures du niveau des mers montraient que plus de la moitié de la hausse était due à la dilatation des eaux océaniques. Mais depuis 2003, le réchauffement de l'océan semble faire une pause, sa contribution à la hausse du niveau des mers devient plus modeste. Cette pause intervenue dans le réchauffement de l'océan a ralenti la hausse globale des océans et est en partie à l'origine du creux observée sur la courbe (ci-dessous), fin 2007.

La quantité de sels dissous dans l'eau a aussi un impact sur le niveau, puisqu'elle change la densité de l'eau (plus il y a de sel, plus l'eau est dense, et moins le niveau sera élevé).

Détachement de blocs de glace de la plate-forme de Larsen, en Antarctique, en février 2002, d'une surface de 3250 km² et d'un poids de 720 milliards de tonnes. Image Modis du satellite Terra. (Crédits Nasa).

Échanges de masses d'eaux

Les calottes polaires

Les variations de masses des calottes polaires (Groenland et Antarctique) ont aussi une influence sur le niveau de la mer. L'augmentation des chutes de neige liée à l'élévation de la température semblait, au moins temporairement, prolonger un équilibre en compensant une fonte accrue sur les côtes. Mais l'accélération des glaciers vers les côtes, observée dans l'ouest du continent antarctique, tend vers une perte de masse de cette calotte. Au Groenland et dans la zone du Pôle Nord, le réchauffement est plus rapide que celui de l'ensemble de la planète. Les températures d'été sont assez élevées pour faire fondre les calottes de cette zone.

Depuis 2003, alors que le réchauffement des océans marque une pause et que sa contribution à l'élévation de niveau des mers n'est plus majoritaire; la contribution de la fonte des calottes polaires et des glaciers de montagne devient dominante.

La banquise

La banquise, cette glace formée en mer, subit également les effets néfastes du réchauffement climatique. Les chiffres concernant sa fonte s'accélèrent (elles ont fondu à un rythme sans précédent en 2007, voir à ce sujet, L'étendue des glaces de l'Arctique vue par l'altimètre d'Envisat) par un mécanisme d'amplification (rétroaction positive) : la glace étant capable de réfléchir le rayonnement solaire par simple réflexion, une diminution de sa surface ou une modification de sa texture diminuent l'albédo et augmentent la radiation absorbée. (Plus d'information : Glaces et altimétrie).

Qu'elle soit sous forme solide ou liquide, la glace de mer occupe un volume faisant partie intégrante du volume des océans. Lorsqu'elle fond, elle n'intervient donc pas directement sur la hausse du niveau des mers mais sa fonte accélère le réchauffement de l'océan, donc par effet stérique, elle contribue à l'augmentation de son volume.

Variations d'épaisseur des glaciers islandais, alpins et himalayens. Les pertes sont similaires et fortes à basse altitude alors qu'elles sont limitées dans la zone d'accumulation à haute altitude. (Crédits Cnes/Legos).

Les glaciers de montagne

La plupart des glaciers de montagne régresse actuellement. Les premiers touchés sont les glaciers de moyenne ou basse altitude (~3000 m dans les Alpes) : des simulations récentes basées sur les scénarios les plus optimistes du GIEC en 2007 (scénario B1 : +1.8°C d'ici 2100) laissent augurer leur disparition en 2060. Leur fonte a contribué et contribue de façon significative à l'élévation du niveau de la mer observée au cours du 20ème siècle jusqu'à aujourd'hui.

Les eaux continentales

La modification des quantités d'eau liquide stockée sur la terre, dans les réservoirs et les eaux souterraines, est aussi une cause d'élévation du niveau de la mer. Les variations des stocks d'eaux continentales peuvent aussi résulter directement des activités humaines, à cause de la construction de barrages ou de prélèvements d'eau pour l'irrigation.

 

Plus d'information :

EnglishFrançaisEspañol
Flux RssContactPlan du sitePartenairesFAQGlossaireLexiqueMobile
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur afin que vos préférences soient enregistrées.
Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer, mettez le à jour pour profiter pleinement des fonctionnalités d'Aviso+

Personnaliser la page d'accueil

Tout voir
Affichage réduit
Grand public
Utilisateur

Sélectionner un widget

Découvrir AVISO+

Accueil personnalisable, outils de lecture, guide de recherche produits, etc. Découvrez pas à pas les nouvelles fonctionnalités du site AVISO+.

Page d'accueil personnalisable

La nouvelle page d'accueil se compose de blocs appelés "widgets".

Réorganisez les blocs avec un "Click & Drop".

Masquez un widget avec la croix en haut à droite. Réinitialisez ou ajoutez un widget avec l'icone "Clé à molette". Les profils "Utilisateur" et "Grand public" vous proposent une organisation prédéfinie.

Toutes les modifications sont automatiquement enregistrées en cookies sur votre poste. Vous créez ainsi votre propre AVISO+.

Outils de lecture

Améliorez votre confort de lecture en personnalisant la couleur de fond des pages (noir/blanc) et/ou en modifiant la taille de la police.

Menu navigation et fil d'Ariane

Afin de faciliter votre navigation au sein d'AVISO+, vous pouvez à tout moment naviguer en utilisant les rubriques et sous-menus interactifs ou le menu navigation sur la gauche de votre écran (ouvert par défaut). Pour plus de lisibilité du contenu des pages, le menu de navigation peut se replier sur le côté et réapparaître grâce au petit onglet de va-et-vient. A tout moment, vous pouvez retrouver votre position dans le site grâce au menu navigation ou grâce au fil d'Ariane, situé en haut des pages.

Guide de recherche de produits

Le premier sous-menu de la rubrique "Données" vous amène à un nouveau formulaire de recherche vous permettant de trouver plus rapidement le produit qui vous convient. Une liste de résultats s'actualise en fonction de vos critères de sélection.

Nouvelle galerie AVISO+

Le premier sous-menu de la rubrique "Multimédia" vous conduit à la galerie AVISO+ regroupant une sélection d'images et de vidéos en lien avec l'altimétrie et ses applications. Bonne visite!