Version mobile

Cinq ans en orbite pour Jason-1

Image du mois - décembre 2006

Jason-1 (Credits Cnes/Nasa)

Il y a cinq ans, le 7 décembre 2001, Jason-1 (Cnes/Nasa) était mis en orbite par une fusée Delta II depuis la base de Vandenberg, en Californie. Ce lancement marquait la fin d'une histoire, commencée en 1993 avec la décision de la mission, et le début d'une nouvelle -- qui se poursuit toujours.
Depuis cette date, la moisson de résultats est continue. Avec en particulier :

  • des études sur le long terme, en particulier sur le climat (mesure du niveau moyen des mers, suivi de phénomènes se déroulant sur des périodes de 10 ans ou plus,...), où Jason-1 a pris la relève de Topex/Poséidon. Ces études ont permis de détecter ou de confirmer des phénomènes jusque-là non observé (par exemple, la tendance des tourbillons chauds à aller vers l'équateur et des tourbillons froids vers le pôle, voir l'Image du mois de mai 2005 : Tourbillons chauds et froids partent vers des horizons différents).
Carte des dérives du niveau de la mer entre 1993 et 2005, d'après Topex/Poséidon puis Jason-1, et variations dans le temps de ce niveau sur quatre régions. Les treize ans de données disponibles aujourd'hui ne suffisent pas à déterminer vraiment la tendance de la variation de ce niveau moyen. (Credits JPL)
  • la livraison de données de façon opérationnelle, qui permettent de fournir des mesures "fraîches" aux modèles de prévision océanique (avec notamment la sortie du premier bulletin océanique global Mercator au 1/4°, voir Une prévision à l'échelle des océans), et ainsi de proposer des applications 'pratiques' pour la navigation, l'offshore, la météorologie... (Applications : L'océanographie opérationnelle).
    Ces données 'opérationnelles' permettent également de suivre le phénomène El Niño (bulletin El Niño) ou de participer à la prévision de l'intensification de cyclones (Applications : Intensification de l'ouragan Katrina).
  • et toujours, à la suite de Topex/Poséidon, des résultats sur le climat et ses liens avec l'océan, la géodésie, la meilleure connaissance des modèles de marée, l'océanographie en général, ... (voir les Applications)

De plus, durant la période septembre 2002-octobre 2005, la présence de quatre satellites altimétriques en fonctionnement en même temps (Topex/Poséidon, ERS-2 puis Envisat, GFO et Jason-1), sur des orbites différentes et complémentaires a montré l'intérêt d'une telle constellation pour une meilleure couverture spatiale et temporelle (Quatre satellites pour suivre la Méditerranée de près), y compris pour la qualité des prévisions océaniques (Prévision océanique : les altimètres en rang serrés)

Aujourd'hui, de nombreux efforts portent sur l'amélioration des données près des côtes (Plus près des côtes). On observe aussi les début d'une utilisation des données altimétriques afin de mieux comprendre les trajets des animaux marins (Des tortues vertes contre vents et courants). Des études tirent parti de la comparaison des mesures aux deux fréquences différentes auxquelles émet l'altimètre (taux de pluie, mesures sur glace, sur les terres...). Les mesures altimétriques se combinent de plus en plus à d'autres données, afin de prendre en compte l'océan sous tous ses angles.

Demain, Jason-2 prendra la relève, avec une précision encore meilleure, en particulier près des côtes, en partenariat avec Eumetsat et la Noaa en plus du Cnes et de la Nasa. Continuer cette série de mesure est plus que jamais nécessaire, grâce à Jason-2 mais aussi à d'autres satellites, qui le complèteront et le continueront à leurs tours.

Voir aussi :

Quelques sites sur ce thème :

EnglishFrançaisEspañol
Flux RssContactPlan du sitePartenairesFAQGlossaireLexiqueMobile
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur afin que vos préférences soient enregistrées.
Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer, mettez le à jour pour profiter pleinement des fonctionnalités d'Aviso+

Personnaliser la page d'accueil

Tout voir
Affichage réduit
Grand public
Utilisateur

Sélectionner un widget

Découvrir AVISO+

Accueil personnalisable, outils de lecture, guide de recherche produits, etc. Découvrez pas à pas les nouvelles fonctionnalités du site AVISO+.

Page d'accueil personnalisable

La nouvelle page d'accueil se compose de blocs appelés "widgets".

Réorganisez les blocs avec un "Click & Drop".

Masquez un widget avec la croix en haut à droite. Réinitialisez ou ajoutez un widget avec l'icone "Clé à molette". Les profils "Utilisateur" et "Grand public" vous proposent une organisation prédéfinie.

Toutes les modifications sont automatiquement enregistrées en cookies sur votre poste. Vous créez ainsi votre propre AVISO+.

Outils de lecture

Améliorez votre confort de lecture en personnalisant la couleur de fond des pages (noir/blanc) et/ou en modifiant la taille de la police.

Menu navigation et fil d'Ariane

Afin de faciliter votre navigation au sein d'AVISO+, vous pouvez à tout moment naviguer en utilisant les rubriques et sous-menus interactifs ou le menu navigation sur la gauche de votre écran (ouvert par défaut). Pour plus de lisibilité du contenu des pages, le menu de navigation peut se replier sur le côté et réapparaître grâce au petit onglet de va-et-vient. A tout moment, vous pouvez retrouver votre position dans le site grâce au menu navigation ou grâce au fil d'Ariane, situé en haut des pages.

Guide de recherche de produits

Le premier sous-menu de la rubrique "Données" vous amène à un nouveau formulaire de recherche vous permettant de trouver plus rapidement le produit qui vous convient. Une liste de résultats s'actualise en fonction de vos critères de sélection.

Nouvelle galerie AVISO+

Le premier sous-menu de la rubrique "Multimédia" vous conduit à la galerie AVISO+ regroupant une sélection d'images et de vidéos en lien avec l'altimétrie et ses applications. Bonne visite!